Études de potentiel, plan d’intervention, inventaire et surveillance archéologiques dans le cadre de la modernisation de la rue Notre-Dame, Montréal – 2000-2008

Du début des années 2000 à 2008, Ethnoscop a été impliquée dans l’important projet de modernisation de la rue Notre-Dame. La valeur patrimoniale de l’emprise du ministère des Transports a d’abord été établie dans le cadre d'une étude d’impact sur l’environnement. La probabilité d’y retrouver des biens archéologiques enfouis étant très forte, deux mandats d’études de potentiel archéologique ont été confiés à Ethnoscop. Longue de près de neuf kilomètres, l'emprise requise pour la modernisation de la rue Notre-Dame traverse un milieu qui a pu accueillir les populations préhistoriques depuis la période de l’Archaïque. Cet espace a en outre supporté plus de 300 ans d’occupation euro-québécoise. Conformément aux recommandations émises dans l'étude de potentiel, Ethnoscop a réalisé la surveillance archéologique des travaux de caractérisation des sols, puis a été maître d’œuvre d’un inventaire d’un tronçon de l’emprise. L'occupation historique eurocanadienne a pu être documentée par la découverte de vestiges de bâtiments résidentiels érigés au dernier quart du XIXe siècle à l’ouest et à l’est de l’ancienne tonnellerie de Sucre Lantic, pour lesquels un nouveau site archéologique (BjFj-150) a été répertorié. Plusieurs murs de fondation de l’ancien couvent d’Hochelaga ont également été mis au jour.